Déontologie

Chaque Avocat est soumis à des règles déontologiques, qui font la force de la profession, et la qualité de la défense.

Extrait du règlement intérieur national des Avocats :

« la profession d’avocat est une profession libérale et indépendante quel que soit son mode d’exercice ».

L’avocat fait partie d’un barreau administré par un conseil de l’Ordre.

Les principes essentiels de la profession guident le comportement de l’avocat en toutes circonstances.

L’avocat exerce ses fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité, dans le respect des termes de son serment.

Il respecte en outre, dans cet exercice, les principes d’honneur, de loyauté, de désintéressement, de confraternité, de délicatesse, de modération et de courtoisie.

Il fait preuve, à l’égard de ses clients, de compétence, de dévouement, de diligence et de prudence.

Nous faisons du respect de la déontologie l’un de nos engagement essentiel.

L’Avocat est le confident nécessaire de son client. La première obligation de l’Avocat est le secret professionnel. Ce secret s’impose, il est d’ordre public, l’Avocat ne peut en être délié.

De même, les correspondances entre un Avocat et son client sont strictement confidentielles. Il en est de même de toute correspondance entre Avocats, sauf si elle porte la mention «courrier officiel».

Le respect des règles concernant l’échange des pièces et des arguments entre confrères permet un débat loyal, et le cabinet y est particulièrement attaché.

Retour